J janvier 2016

Histoire du projet

Un dimanche de printemps en 2012, Richard Richarté, aujourd’hui président de Mini World Lyon, fait un peu de rangement dans son garage. Il retrouve une boîte de miniatures à construire et propose à sa fille de l’y aider. En construisant la maquette et en voyant l’enthousiasme de sa fille, une idée commence à germer dans son esprit. Le soir même, il fait des recherches sur internet et tombe sur une vidéo de Miniatur Wunderland, le plus grand parc de miniatures animées au monde, situé à Hambourg. Le week-end suivant, il se rend en Allemagne pour visiter le parc. Il est ébloui par ce qu’il voit et en ressort des étoiles plein les yeux. Il se rend vite compte qu’un tel concept de parc de loisirs n’existe pas en France. Après quelques échanges sur le sujet dans son entourage, Richard est rapidement persuadé du succès que peut rencontrer l’entreprise.

 

Il créé l’entreprise en juin 2013 et commence les recrutements nécessaires pour s’entourer d’une équipe dédiée, aux compétences multiples. En décembre, il organise un casting pour recruter dix concepteurs de monde qui se mettent au travail dès janvier 2014. Il souhaite mettre en valeur le savoir-faire français et travailler autant que possible avec des acteurs locaux.

Les mondes de Mini World Lyon commencent alors à prendre forme dans des ateliers situés à Vaulx-en-Velin. Les structures en bois et plâtre y sont réalisées sur place et sur mesure. Tous les éléments des mondes (maisons et bâtiments, routes, véhicules, personnages) y sont assemblés et customisés « à la française », pour recréer des paysages et ambiances typiquement hexagonales. Des dizaines de milliers de personnages y sont intégrés un à un, offrant autant d’occasions de créer des gags et saynètes amusantes, mais aussi de multiples références culturelles, parmi lesquelles de nombreux films et dessins animés.

Certains bâtiments spécifiques, tels que la cathédrale, ont été intégralement créés dans les ateliers. Enfin, les arbres ont été posés un par un, tout comme les fleurs, et surtout chaque brin d’herbe saupoudré individuellement sur une couche de colle.

Mais le travail n’était pas terminé ! La création a repris de nouveau à partir de début 2017, quand l’équipe s’est mise à l’oeuvre pour construire un nouveau monde… Mini Lyon ! Un nouveau défi se présentait, celui de reproduire la ville de Lyon en miniature, avec minutie et surtout plein de magie et d’humour, pour émerveiller toujours et encore plus le public de Mini World. Avec l’aide de nouveaux constructeurs recrutés, Mini Lyon ouvre au public en décembre 2018, avec sa Mini Fête de Lumières (quelques unes des plus belles œuvres de l’Histoire de la Fête des Lumières ont été adaptée pour embraser les façades des mini bâtiments emblématiques de la ville) et une scénographie spectaculaire conçue spécialement pour lui, se rajoutant ainsi aux premiers mondes – Ville, Montagne et Campagne !

 

Un travail titanesque et passionné !

Mini World Lyon en quelques chiffres :

70 000 mini-habitants
5 000 animaux
20 000 arbres
300 éléments animés
4 000 véhicules
150 trains
3 km de rails
60 000 leds
300 km de câbles
120 000h de travail

  
 

VISITE GUIDÉE DES COULISSES ET ATELIERS
Plus d’infos
Découvrez les dessous du plus grand parc de miniatures animées de France !

  
 

Top